Orelsan : quand la gauche censure…

La polémique Orelsan rebondit, avec la déprogrammation du jeune rappeur des Francofolies de la Rochelle, sous pression de la région Poitou-Charentes présidée par Ségolène Royal, qui menaçait de retirer sa subvention (vitale pour le festival).

Orelsan, c'est ce jeune artiste qui a fait une chanson trash sur un mec trompé. Une chanson de crevard, à la TTC, où l'homme victime des femmes exprime son envie de vengeance violente.

C'est bien évidemment du second degré, pour se moquer des bas instincts masculins.
Mais, quelques féministes énervés ne connaissant ni l'humour ni l'ironie, ont déclenché une opération de nuisance contre le rappeur, devenu dans les medias l'incarnation du mal.

Ce qui est le plus inquiétant, c'est que ces appels au boycott, à la censure du rappeur, sont appuyés par la gauche.
Bertrand Delanoë a fait retirer l'album d'Orelsan des bibliothèques parisiennes. Pour une chanson, Sale Pute, qui n'est pas dans l'album !
Ségolène Royal a fait pression sur les Francofolies pour que le concert d'Orelsan y soit déprogrammé. Pour une chanson, Sale Pute, qu'il n'interprète pas en concert !

Cela m'énerve vraiment. Quand les politiques de gauche se rangent du côté de la censure, face à la liberté d'expression, j'enrage…
Merde, on n'a pas défendu la liberté d'expression de NTM il y a une dizaine d'années, pour aujourd'hui réclamer la tête d'Orelsan !

Commentaires

  1. la seule chose qui me surprend dans tout cela c'est que l'on puisse aimer le rap...

    c'est un des mystères de l'existence ;)

    bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  2. et si demain on fait une chanson 2nd dégré sale juif... avec des paroles aussi 2nd tu diras quoi au fait ?
    et si un tel groupe recevait des subventions publiques ?
    tu serais toujours content ?

    RépondreSupprimer
  3. @Albatros :
    moi ce que j'aime dans la chanson, ce sont les textes.

    Et si 95% des rappeurs sont analphabètes, y a quelques plumes géniales : MC Solaar, NTM…
    Booba aussi, fait sonner les mots ensemble comme personne.

    Et puis franchement, pour avoir vu NTM en concert… ce sont des bêtes de scène.

    RépondreSupprimer
  4. mouais, je vais quand même rester avec Lars Winnerbäck, Joe Cocker ou Aerosmith ;)

    à propos du second degré: je serais porté à croire qu'il s'agit effectivement de second degré si on entendait autre chose que "fuck da police", "fuck da faggot", "fuck da bitch" ou "fuck da mother, motherfucker" dans les textes des penseurs du rap (je caricature à peine)

    le sexisme et l'homophobie qui imprègnent leurs textes me semble bien réel - mais je serais content de me tromper

    MHO

    RépondreSupprimer
  5. tiens, je pense que ce billet de Me Eolas va t'intéresser :

    http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/07/21/Quelques-mots-sur-l-affaire-Orelsan

    c'est amusant et intéressant, même si (comme moi) on ne kiffe pas le rap, yo.

    salut!

    RépondreSupprimer
  6. C'est pas souvent que je suis d'accord avec Maître Eolas…

    Aerosmith dans un sujet rap… Je ne peux que penser au remix de Run DMC de "Walk this way".

    Pour moi, le meilleur exemple d'un groupe de rap à textes, ça reste NTM.
    Nostalgiques (Paris sous les bombes), mélancoliques (That's my people -samplé sur du Chopin), révolutionnaires (Qu'est-ce qu'on attend (pour foutre le feu) ?), festifs (La fièvre, Ma Benz), désabusés (Laisse pas traîner ton fils).


    Ce qui me fait rire jaune dans cette affaire Orelsan, c'est que tous les ségolistes soutiennent cette censure parce que c'est Royal qui la fait, alors qu'ils auraient été les premiers à la dénoncer si cela avait été l'oeuvre d'un président de région UMP...

    RépondreSupprimer
  7. Aerosmith a qqes bonnes tounes, mais c'est très loin du rap oui, thank god!

    j'ose à peine te dire que j'écoute Honey I'm home de Shania Twain en composant ce commentaire :)

    il est très bien le site d'Eolas, très agréable, amusant et informatif

    orelsan : il pourra se consoler en songeant à toute la pub gratuite que ça lui fait!

    RépondreSupprimer
  8. Dans la vidéo de la chanson d'Orelsan incriminée je n'ai pas bien perçu le 2nd degré... au contraire

    RépondreSupprimer
  9. @Albatros :
    mouais, Eolas, je trouve qu'il a un peu tendance à prendre les gens qui ne sont pas d'accord avec lui pour des cons.
    Mais ça reste un blog incontournable, en effet.

    Moi, d'Aerosmith, à part "Walk this way", je dois connaître seulement "I don't want to miss a thing"… et deux trois morceaux que j'aime bien sans connaitre le nom.
    Niveau rock US, je suis plus Nirvana, Red Hot Chili Pepper, RATM, Led Zep…

    @polluxe :
    c'est quand même clair que le personnage joué par Orelsan est super bourré, que c'est des propos de mecs bourrés et désespérés.
    Et puis sérieux, "je te collerai contre un radiateur en chantant Tostaky", moi ça me fait beaucoup rire…

    RépondreSupprimer
  10. Walk This Way fait partie de leurs très bonnes, et je rajoute dans la corbeille Deuces Are Wild, Cryin' (tiens, encore un type qui souffre dans une relation difficile qui finit mal!), Dream On, Livin' on the Edge, et même Dude Looks Like a Lady quand je suis de bonne humeur

    paix et prospérité

    RépondreSupprimer
  11. Y a quand même des UMP qui défendent Orelsan, c'est intéressant...

    http://julienpolat.typepad.fr/blog/2009/03/orelsan-et-la-pol%C3%A9mique-inutile.html

    RépondreSupprimer
  12. Oui mais bon, Julien c'est vraiment un passionné de rap, il est pas tellement représentatif ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Get A Kool, un festival raté

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy